Défiscalisation immobilière : quel(s) dispositif(s) choisir afin de réduire ses impôts dans le domaine immobilier en 2019 ?

Sur le plan immobilier, la défiscalisation permet de réduire considérablement la part d’impôt. Pour se faire, il faut respecter les conditions de certaines lois telles que PINEL ou DENORMANDIE. Cela dépendra, entre autre, du ou des bien(s) visé(s). Cela permettra, bien sûr, d’accroitre son patrimoine immobilier. Le choix du dispositif se fait selon le montant des économies que vous souhaitez obtenir.

Pour une économie d’imposition équivalente à moins de 10 000 €

Dans cette hypothèse, la défiscalisation de l’immobilier peut se faire via les dispositifs PINEL, CENSI-BOUVARD ou DENORMANDIE.

Le dispositif PINEL

• Il concerne ceux qui veulent investir dans du locatif neuf ou qui désirent avoir un avantage fiscal sur une durée allant de six à douze ans.
• Les investisseurs bénéficient d’une remise d’impôt de 12 à 21 % qui se fait en fonction et proportionnellement à la durée d’engagement
• Il est véritablement intéressant pour un investissement se voulant inférieur à 300 000 € ; pour ceux investissant dans, au maximum, deux biens immobiliers et si leur impôt annuel se situe entre 2 500 et 5 000 €.
• Attention cependant, depuis le 1er janvier 2018, les zones B2 et C ne sont plus concernées.

Le dispositif CENSI-BOUVARD

• Il concerne les particuliers souhaitant acheter une résidence neuve et meublée.
• Les investisseurs bénéficient alors d’une remise de 11 % du prix hors-taxes dudit bien qui se répartit sur neuf ans. Ils ont la possibilité de récupérer la TVA sur le prix de vente.
• Ledit bien doit être mis à la location pendant neuf ans et il est intéressant pour celui souhaitant investir jusqu’à 300 000 €, sur un ou plusieurs biens immobiliers, si l’impôt annuel de la personne se situe entre 1 000 et 2 000 €.

Le dispositif DENORMANDIE

• Il vise les biens immobiliers à rénover situés sur les communes désignées et a pour but la réhabilitation de l’habitat vétuste en milieu urbain.
• Ici, l’avantage qui est octroyé aux bénéficiaires varie selon la durée de mise en location : 12 % pour six ans ; 18 % pour neuf ans ; et 21 % pour 12 ans et plus. Le plafond est limité à 300 000 €.
• Pour se faire, les travaux doivent correspondre à 25 % du coût total, ainsi qu’à une amélioration de 30 % de la performance énergétique du logement. En outre, les investisseurs doivent pratiquer un loyer plafonné et leurs locataires ne doivent pas être soumis à un plafond de ressources défini.

L’investissement en outremer : la solution pour économiser plus de 10 000 € d’imposition !

La Loi Pinel de défiscalisation immobilière a pensé à tous, notamment aux départements d’outre-mer ! En effet, pour celles et ceux qui souhaiteraient économiser plus de 10 000 € d’impôt, il leur est possible d’investir dans un immeuble non meublé en outremer.

Ainsi, vous pourrez économiser pas loin de 32 % du prix du bien immobilier toutes taxes comprises sur une période de douze ans. En outre, il est tout à fait possible de proroger la durée d’engagement d’origine et de bénéficier de réductions supplémentaires. De ce fait, pour un engagement initial correspondant à six ans : la réduction est égale à 6 % du prix de revient du bien concernant les trois premières années de prorogation. La réduction d’impôt correspondra à 3 % du prix de revient pour les années suivantes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*