Hausse du RSA en avril 2019

Hausse du rsa

Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril, mais ce 1er avril 2019 le RSA (revenu de solidarité active) a augmenté de 1,6 %. Ce revenu minimal est attribué par la CAF auprès de laquelle il faut en faire la demande pour y accéder. Dans cet article, vous trouverez les détails de cette allocation.

Qui est concerné par le RSA ?

Le revenu de solidarité active (RSA) concerne tous les actifs. C’est une aide sociale donnant droit à un revenu minimal ou à un complément de revenu. Anciennement appelé le RMI, il a également remplacé « la prime de retour à l’emploi ».

Il faut le dissocier de « la prime d’activité ». Celle-ci est attribuée aux travailleurs dont les revenus ne suffisent pas. On le connaissait, avant janvier 2016, sous le nom de RSA d’activité. Les bénéficiaires de cette allocation doivent justifier de leurs revenus auprès de la CAF, ainsi que pour le RSA.

Quel est le montant du RSA ?

Le montant de base est passé de 559,74 € au lieu de 550,93 € avant son augmentation de 1,6 %. Il augmente chaque année en avril et en fonction de l’inflation. Cependant, il diffère selon la situation de chaque foyer. Plusieurs éléments sont à prendre en compte, à savoir : si vous êtes une personne seule, un parent isolé ou un couple et le nombre d’enfants de votre famille. Voici un tableau récapitulatif :

Montant du RSA 2019-2020

Montants du 01/04/2019 au 31/03/2020 (hors Mayotte)

Nombre d’enfants

Personne seule

Parent isolé
(majoration pour isolement incluse)

Couple

0 559,74 € 718,78 € 839,61 €
1 839,61 € 958,37 € 1 007,53 €
2 1 007,53 € 1 197,97 € 1 175,45 €
3 1 231,43 € 1 437,56 € 1 399,35 €
Enfant
supplémentaire
223,90 € 239,59 € 223,90 €
Sources : Service-Public.fr, Calculs Toutsurmesfinances.com

 

Quelles conditions remplir pour avoir droit au RSA ?

Vous devez être résident français ou alors, pour ceux qui n’ont pas la nationalité française, vivre en France de façon constante. Les Français qui vivent à l’étranger, moins de trois mois par an, y ont également accès. Les personnes relevant du régime agricole sont éligibles auprès de leur caisse de MSA (Mutualité Sociale Agricole). Les conditions requises sont :

  • Avoir plus de 25 ans
  • Pour les personnes ayant moins de 25 ans : il faut que le foyer présente une mère enceinte ou qu’il ait un enfant à charge
  • Remplir les conditions de revenus comme décrit sur le tableau ci-dessus

Les différents revenus de solidarité active

Selon l’âge et la composition familiale, il existe trois types de RSA différents :

Être inscrit au Pôle emploi et bénéficier du RSA

Les personnes inscrites au Pôle emploi, mais qui ne perçoivent pas d’allocations chômage, peuvent demander le RSA. Les chômeurs indemnisables par le Pôle emploi et dont les revenus n’excèdent pas le plafond du revenu de solidarité active touchent celui-ci. Il faut, pour cela, déclarer l’allocation chômage perçue, lors de la demande de RSA. Le calcul se fera sur la base du montant déclaré.

Être en couple et bénéficier du RSA

Tout d’abord, la CAF doit être au fait de la situation d’union de votre foyer. Qu’il s’agisse d’une union libre ou d’un couple marié ou pacsé. Si les deux représentants du couple sont bénéficiaires du RSA, celui-ci sera majoré de 50 % et atteindra 839,62 € au maximum et par mois. Concernant un couple ayant une personne à charge, le montant du RSA sera majoré de 30 %.

Avoir moins de 25 ans et bénéficier du RSA

Seuls les jeunes de 18 à 24 ans peuvent obtenir le « RSA jeune ». Pour cela, il ne faut pas être étudiant, être dans la vie active et ne plus percevoir de revenus ou alors avoir épuisé ses droits à l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi). Un certain quota d’heures travaillées est nécessaire : 3214 heures au cours des 3 dernières années ou avoir cumulé un temps plein sur 2 années consécutives.

Demander le RSA

La demande peut s’effectuer auprès de la caisse d’allocation familiale. Elle peut se faire en ligne ou en envoyant le formulaire de demande après l’avoir renseigné. Ce document est téléchargeable sur le site service-public.fr. Le conseil départemental ou le centre communal d’action sociale peuvent aussi intervenir et aider les personnes dans leurs démarches.

Avant toute demande une simulation en ligne est possible, il est conseillé d’effectuer celle-ci mensuellement, car la situation d’un foyer peut varier selon les mois. Il est possible de se faire accompagner par les services compétents. Chaque cas étant particulier, il s’agit de bien définir la situation de chacun et de voir s’il ou elle remplit les conditions évoquées ci-dessus. Le revenu de solidarité active, comme son nom l’indique, est une aide dispensée par l’état qui a pour but d’aider les plus démunis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*