Aisneco

Actualités economiques, finance & assurance

Rentabilité locative : le massif central, un nouvel eldorado ?

Si on prend en compte le palmarès des villes les plus rentables pour un investissement locatif, on se rend compte que trois des agglomérations citées sont situées proches les unes des autres dans le Massif central. Il s’agit de Clermont-Ferrand, Saint-Etienne et Roanne. Comment explique-t-on cela ?

Deux pôles de tensions immobilières en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans cette belle et grande région Auvergne-Rhône-Alpes, on connait deux pôles sous tension immobilière : la métropole lyonnaise ainsi que la zone frontalière avec la Suisse, entre Annemasse et Annecy. En effet, si on se préoccupe du prix du m² à Annecy, on comprend vite que louer un appartement à l’année peut être difficile, surtout s’il est situé dans le Triangle d’Or.

Pour les investisseurs immobiliers qui cherchent à rentabiliser leurs achats, les bonnes affaires se trouveraient davantage à l’ouest, dans des villes dont le cadre de vie est moins agréable, mais plus accessibles en termes de budget et par conséquent de loyer.

Passer outre certains handicaps

La liste des 10 villes où investir dressée par les professionnels de l’immobilier regroupe le territoire du Nord (Lille) au sud (Béziers, Avignon) avec un fort attrait pour l’ouest (Rennes, Nantes, Toulouse, Le Havre). Toutefois, on constate avec surprise que c’est dans le Massif central qu’on observe la plus forte concentration avec le triangle formé par Clermont-Ferrand, Saint-Etienne et Roanne. Pourtant, de prime abord, ces communes ne disposent pas d’une dynamique suffisante :

  • depuis la fusion Auvergne-Rhône-Alpes, la préfecture du Puy-de-Dôme n’est plus la capitale de région et il n’y a toujours pas de TGV la reliant à Paris
  • la Loire, ancienne cité industrielle, semble en retrait par rapport aux rivales comme Lyon ou Grenoble
  • on constate une forte désindustrialisation et une baisse de la population dans le nord du département

La Loire : une opportunité pour l’investissement locatif

Entre le Rhône et le Puy-de-Dôme, la Loire présente une rentabilité incroyable : 10,4 % à Saint-Etienne et 10,3 % à Roanne. Il faut préciser que les prix sont dérisoires : 1000 euros le mètre carré, contre environ 4800 euros à Annecy et 10 000 euros à Paris. C’est tout simplement grâce à ces prix bas que la rentabilité est forte. Il faut toutefois souvent envisager des travaux de rénovation, ce qui n’est pas un souci en soi puisque la demande de location est haute grâce à la population étudiante.

Clermont-Ferrand : le tout pour le tout

La rentabilité dans la ville de Bibendum est de 9 %, ce qui est très correct. Avec un mètre carré inférieur à 3000 euros et une ville qui développe son attractivité économique, Clermont est une option tout à fait envisageable.

HelpStacey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page